24 juil. 2011

in july

Arrêt sur image en Juillet.
Où en est-on vraiment? On ne sait plus trop parfois, alors observons.-

   Il y a d'abord les retardataires 

              Il y a ceux qui se préparent malgré tout


                                     Et il y a certains qui trouvent le temps long et arrivent avant l'heure!
 La nature prend son temps,  
              la nature nous rend désireux, puis elle file, L est capricieuse
               ça passe vite, le temps file à toute vitesse, iL est incontrôlable
           le Temps fait ce qu'il veut, il est Roi

24 mai 2011

artistes sans oeuvre

video

meantime...

1 aperçu de ce que mes verres épais ont pu immortaliser, grâce à la beauté du printemps.









Myosotis pour que tu   
                                                                            ne m'oublies jamais...






Foyer immaculé des jeunes travailleurs!

Beauté hautement toxique




Une sauvagerie délicatement comestible, et oui les asperges sauvages ont fait un bref passage sur les étals du marché.
Mon association préférée:



Et pour le peps de la saison, voyons ROUGE, ROT, red, vermelho, ROSSO


Croquons avec les yeux puis avec les dents ces merveilles de la saison qui passe................

22 mars 2011

printemps: le retour

C'est officiel,
                la saison printanière 2011 est ouverte,
avec le soleil en prime; je tiens à le signaler car ceci est un fait plutôt très rare.

          les couleurs Vert et Jaune dominent et nous annoncent que Pâques n'est plus bien loin et je pense déjà à cuisiner du cabri confit pour les fêtes... un mets succulent et pourtant simple à préparer, un jeu d'enfant sachant que c'est le four qui fait tout le boulot.


Exit les légumes racines, les courges rustiques, les soupes épaisses made in hiver; c'est certes très bon tout ça, mais on passe à autre chose.
Les pissenlits sortent enfin..., et seront bientôt dans mon assiette. La fameuse salade de pissenlits, tout un poème, un délice très furtif à ne pas rater; je parle bien évidemment des pissenlits sauvages et non pas ceux de culture.




Alors on prend ses bottes, un panier, un couteau et on part à la cueillette... prendre un bon bol d'air, encore frais; car c'est pas la fête des températures non plus.


Les premiers petits bouquets de jonquilles ornent nos tables et coins de fenêtre. Ces touches de couleurs pastels font revivre nos vergers encore sous les tons ternes de l'hiver.



Nos jardins reprennent donc goût à la vie,

mais leur état  de friche nous rappelle qu'ils ont été à l'abandon durant toute une saison et que beaucoup de travail nous attend...

ça bourgeonne, ça butine, ça pousse..........

  

Salade de pissenlits (sauvages!!!)

Primo, s'équiper et à vos couteaux pour aller déraciner les feuilles de pissenlits.
En cueillir un maximum car ça se mange sans fin!

Secondo, 
trier, retirer la racine et laver très abondamment les feuilles dans de l'eau bien propre avec quelques gouttes de vinaigre, très important. Prévoir un second rinçage avec vinaigre une fois encore pour être sûr qu'ils soient bien nettoyés.

Les pissenlits sont enfin prêts! Les nettoyer c'est du travail, ça prend du temps...
Préparation et ingrédients:

LES PISSENLITS
DES OEUFS (en prévoir 2 par per.)
DU LARD PAYSAN émincé finement
HUILE DE TOURNESOL 
VINAIGRE DE VIN
SEL ET POIVRE DU MOULIN

Cuire les oeufs.
Disposer la salade dans un gros saladier et émietter les œufs dans la salade.
Faire revenir les lardons sans matière grasse, les faire colorer puis déglacer au vinaigre.
Verser les lardons et le jus obtenu sur les pissenlits et les œufs.
Ajouter quelques cuillerées d'huile pour lier le tout.
Et là c'est le REGAL!!!

ENJOY THE BEAUTY OF SPRING SEASON!

10 mars 2011

carnelevare

C'était Mardi gras, la fin des jours charnels,
où l'on doit désormais oublier la viande tout le long du Carême.
                                                                                                                               En théorie.

Mais surtout, Mardi gras, c'est les beignets! Ou beugnets pour d'autres... Donc oui Mardi gras porte bien son nom.
On en mange avant, pendant et encore après. On en profite, comme toutes ces spécialités qui ont un lien religieux ou autres.



Nos grands-mères ne manquaient pas cette occasion de nous régaler, nos mères le font encore, et moi j'essaie de trouver La recette que je ferai pour devenir la reine du beignet!
Il existe en effet d'innombrables recettes pour confectionner ces triangles, losanges, rectangles, coussins, tresses... Même la forme des beignets ne peut se définir tellement il y a de possibilités.

La recette qui suit mérite d'être dévoilée, démasquée...
Je note donc une attention particulière. A vos stylos, il est encore temps de vous faire plaisir, en une heure c'est fait! Pas de temps de repos pour la pâte.

 
Ingrédients:                                                    
3 œufs
5 c. à S. de sucre
1/4 de litre de crème
1 c. à C. d'extrait de vanille
1 paquet de levure chimique
farine
1 pincée de sel

facultatif: rhum, zeste d'agrumes, eau de vie................

Je m'explique:

MELANGER oeufs, sucre, crème, vanille et levure (et donc un arôme si vous le souhaitez).
AJOUTER la farine jusqu'à obtenir une pâte facile à travailler, assez ferme mais pas trop.
Plus la pâte est ferme, plus les beignets seront dense.

ETENDRE la pâte, puis former à l'aide d'une roulette ou d'un couteau des formes rectangulaires, carrées, avec ou sans fente au milieu, bref des formes comme voul voul. C'est carnaval, mettez-y de la folie!

CHAUFFER l'huile et y plonger les beignets, les retourner pour qu'ils soient bien bronzés sur chaque face.
Les disposer ensuite sur du papier absorbant et saupoudrer au moment de les déguster.






C'est évidemment le jour même qu'ils seront les meilleurs et complètement irrésistibles.


Plus secs le lendemain, ils feront notre bonheur au petit déjeuner trempés dans le thé,   à midi pour le café etc....















Et ce qui me plaît aussi...
Au Mardi gras, l'hiver s'en va!


17 févr. 2011

atmopshère brightonienne

En voyant cette vidéo,
il n'y a plus besoin de trouver de mots pour décrire une ville comme Brighton,
elle qui m'a adoptée et enivrée durant 2 ans. Tous ceux qui y ont mis un orteil affichent une super belle émotion en y repensant... Et le plaisir éprouvé, lors des trop rares visites, reste intacte à chaque fois.

Rah je ne peux m'empêcher d'en dire un peu plus malgré tout...

Là-bas, il y a toujours quelque chose à découvrir, des boutiques dans les Lanes,
de nombreux restaurants comme le resto italien de jamie (quelle merveille!), la pizzeria ZiZZi (hyper chaleureuse), le végétarien terrEATerre (Lesly's favorite), le jap Yo!Sushi in Jubilee Street... et MON endroit pour un breakfast du week end quand on est lasy, Le TALLULA! et je ne parle pas des pubs car cette page serait interminable... Sans oublier les Doghnuts on the Pier quand on a le cafard, ça fait du bien l'instant d'un quart d'heure d'engloutir des ronds de pâte industrielle et d'huile qui a traînée des jours et des jours dans l'air ambiant... Mmmmmmm. Bref
Une ville magique que je conseille à tous!!! so rock'n roll

Tout autant que la recette de la vidéo d'ailleurs, exquise, débordante de goûts et de textures.


Cette vidéo a été tourné par un amateur, retrouvez là sur son siteBon voyage!

Dans un prochain post, je vous donnerai la recette de ce big bowl made in japan, vu dans cette séquence.




J'espère que ça donnera envie à certains et certaines, qui ne sont pas loin de là, d'aller faire un tour, suivez mon LINK...
Et pour ceux qui connaissent, quelles sont vos meilleures impressions???

14 févr. 2011

bolo pas en solo

i don't like valentine's day

but i believe in love...i believe in pasta!

Le cliché et la soirée resto qui va avec c'est pas trop pour moi.
par contre suis pas contre un ptit paquet avec du papier et du ruban... et se faire un bon ptit plat qu'on aime manger tranquillement.
pasta à la bolognèse! rouge tomate and beef, pas très original mais la sauce bolo contentera roidecaro pour sûr!

ET pi quand il en reste, c'est trop bon servi avec un bon riz thaï blanc, le tout rehaussé d'un peu de piment de Cayenne!

petite piqûre de rappel pour la sauce:

ce qu'il faut...

la base de la base

3 c à s. huile d'olive
500g env. boeuf hâché
un petit ballon de vin rouge
1 c à c. de confiture ô fruits rouges



 

faire un genre de mirepoix

2 oignons émincés finement
2 carottes
1 branche de céleri
lard émincé finement 

ou jambon de pays 
ou pancetta ou ce qui y ressemble

épicez tout ça

sel poivre du moulin
1 c à c. de paprika
idem de coriandre moulue
1 pincée de cannelle
et on "Espelette" un chouilla






final touch
2 boîte de tomates épépinées et émincées
1 cube magique
un peu d'eau si besoin et peaufiner l'assaisonnement....................











action!

Faire revenir la viande dans l'huile d'olive à feu vif. On sale on poivre on réserve.
Dans la même sauteuse ou autre contenant, on fait revenir le mirepoix + 1 goutte d'oliv oil.
Ajoutez les épices et un peu d'herbes de Provence. Laissons suer ces petits dés de légumes pleins de saveurs.
Mélanger cette préparation à la viande préalablement réservée et laissons les échanger tous leurs arômes à feu doux.
A feu vif de nouveau, déglacer avec un peu de vin rouge pour décoller tous les sucs de cuisson.
Verser la pulpe de tomates, rallonger avec un peu d'eau, on jète le cube, en finissant par une petite cuillère de confiture si ça vous tente.
On laisse mijoter pendant 2 heures environ...

 Servez avec spaghetti , linguine, ou toutes autres pâtes que vous aimez ET saupoudrez de parmesano e basilico





Misez sur les valeurs sûres et faites vous plaisir... Et si vous avez pas ces ingrédients, il y a bien des lardons de la crème 1 ou 2 oeufs et alla carbonara mes amis!
OU risotto ou bien ou bien imaginez...

8 févr. 2011

bon signe


 Elle est là, la première arrivée de l'année, verte et blanche...  
           la perce-neige; signe que la nature se réveille enfin.

Première manifestation également, en parlant de "perce qqch", c'était la Percée du vin jaune le week-end dernier, à Arbois. 

ALORS entre Vert tendre et Tendre son verre, à vous de voir (boire), tous les choix sont dans la nature...






Comme quoi tout est question de vert et de blanc, un p'tit verre de blanc dans un sens. Allez, Santé et portez vous bien.
Bientôt les pissenlits! Nostalgie, quand tu nous tiens...

4 févr. 2011

t'es chouette suzette

Cette année, la Chandeleur, c'était à la crêperie Suzette...
On s'est régalé une fois de plus et l'ambiance y était si chaleureuse, détendue, voire magique...



Un décor apaisant et traditionnel, qui ne manque pas de charme.

Alors si vous passer en Suisse et que votre route vous mène à Bienne,
pensez à vous réchauffer le cœur et les papilles chez The Queen of the Crêpe,
                                                    ma chère amie vous préparera des crêpes so tasty et originales...

Profitez-en aussi pour découvrir cette sympathique ville, à échelle humaine et si cosmopolite. Agréable le jour, elle l'est tout autant quand le soleil se couche et ne manque pas d'arguments pour vous distraire et vous donner goût à la fête...





Vive les crêpes ô NUTELLAAA! mon péché mignon. Et tous chez Suzette!!!



1 févr. 2011

patatofolie

Envie de douceur, salée de préférence. Je pense et crois en toi Patate, je crois en ton pouvoir infini...
Patate douce, oui mais non, c'est bien de toi dont je parle Madame Pomme de terre,  
alors fais pas ta bintje!








En hiver tu me plais, tu me réconfortes. Tes faN te préparent sous toutes tes formes possibles et inimaginables.
Mais là fô que je trouve une manière originale de t'accommoder pour ce week-end, à la franc-comtoise évidemment... nous savons tellement bien te sublimer. 

Il me faudrait du fromage (ok du comté, c'est pas dur), il me faudrait un peu de viande (ok de la saucisse de Morteau, bon ça c'est fait). Bon on a déjà fait le tour de la région... mouais... Et toi ma BINTJE bien sûr! Toi qui est tant aimée en Haute-Patate, ton royaume.


Mais encore...

Que peut-on également ajouter, 
quelqu'un a bien une petite idée?

Tu es un ingrédient idéal certes,
surtout quand ça caille... 
facile à préparer, d'accord.
Mais il me faut un +, dur dur.
Fromage et saucisse, c'est vu.

Quoi d'autre?
Même si je sais qu'à toi seule,
avec un brin de simplicité et de goût,
tu contentes tout le monde.


AH, Que serait notre vie sans toi patate, me ptiote charlotte, divine amandine, ma belle de fontenay, fatale roseval, et toi ma bintje, et toutes tes copines.  
Mais quel est ton secret? Donne Moi Ta recette!

Qui pourra te détrôner..?

Je sais pas qui, mais ce n'est pas demain, n'est-ce pas?